-A A +A

Les eaux dormantes

Du côté des mares et des étangs

Mares et étangs n’ont pas les mêmes tailles et profondeurs, ni les mêmes origines et fonctions. Communément plus petite, la mare, temporaire ou toujours en eau, peut être naturelle ou artificielle. L’étang, en revanche, est une création humaine plus évidente. Souvent connecté à un cours d’eau et parfois à d’autres étangs, il fait l’objet d’aménagements (bonde, digue) permettant d’en contrôler le niveau. Ainsi, il n’est la plupart du temps à sec qu’à dessein.

Si beaucoup de choses les distinguent, mares et étangs ont aussi de nombreux points communs. Ces deux milieux constitués d’eau stagnante peu renouvelée constituent des zones humides de grand intérêt, menacées par des processus identiques résultant de l’action humaine mais aussi de l’évolution naturelle des milieux. Paradoxalement, leur protection nécessite souvent l’intervention de l’homme.

Les mares
Les étangs

Répartition potentielle en région Centre des habitats de mares et d'étangs

Les acteurs de l'ORB Centre

Actualités




2e Journée technique des gestionnaires en vidéo

5 avr 2018

Le 5 décembre 2017, le pôle Gestion des milieux naturels a organisé, à Orléans, un événement sur le thème de l’entretien des milieux ouverts qu’ils soient humides ou secs.

Photothèque / Vidéothèque

encart accès à la photothèque / vidéothèque

Glossaire

Réseaux sociaux

Newsletter

Recevez nos dernières actualités !

Conditions d'utilisation

Le site www.orb-centre.fr est le site officiel de l’Obser